Comment je suis tombée dans le caramel ?

Bien sûr, par gourmandise, par entêtement, par étapes gustatives…

Ma grand-mère Elsy avait toujours des carmels dans son sac, et tout était prétexte à mettre mes mains dedans…
Alors, par nostalgie, et par gourmandise, j’ai cherché à retrouver ce goût crémeux et sucré… cette couleur chaude et ambrée, cette sensualité qui fond en bouche.
La tendresse de mon enfance, de votre enfance.

J’ai donc testé plein de recettes, chaque famille ayant la sienne…cherché dans des vieux livres, essayé et essayé encore (pour le plus grand plaisir de mes voisins et de mes enfants, qui m’ont servi de goûteurs …) pour y arriver enfin.

Un jour, alors que je faisais du caramel, j’ai lâché une poignée de lavande dans la crème et le résultat fut époustouflant. Un mariage parfait ! Et ce fut le début d’un long parcours créatif, d’alliances subtiles et osées, de goûts et de textures différentes, associant, le sucre, la crème, les fruits, les épices et parfois le sel, à l’infini… Crème renversante était née.

J’ai participé à de nombreux marchés et foires notamment, celui de Noël à Morges et des Goûts et terroirs de Bulle. Mon travail a été récompensé au concours Suisse des produits du terroir avec une première médaille d’or en 2007 et 5 médailles en 2009 (2 or, 2 argent et 1 bronze) et, en 2011, 4 médailles (1 or, 2 argent et 1 bronze). De plus, le caramel aux coings a été nominé pour le prix d'excellence.


Les visiteurs les plus curieux viennent voir comment on fabrique du caramel et les plus gourmands peuvent y goûter et choisir parmi une quinzaine de parfums, selon la saison et l’inspiration du moment.

Le chocolat a fait son entrée chez Crème Renversante, se déclinant, selon les saisons, entre violette, basilic, cannelle, piment, menthe ou bien sur en fameuses truffes au caramel au sel des Alpes. Grands Crus et épices subtilement dosés ; finition particulièrement raffinée, ganaches moelleuses à souhait, et fabrication personnalisée.


Crème renversante, des douceurs à tomber par terre !